Affaire Grégory : Les avocats de Murielle Bolle déposent une demande de remise en liberté

Publié le Lundi 17 Juillet 2017

3 personnes ont été mises en examen depuis que l'affaire Grégory a été relancée, en juin dernier. Mais c'est la seule à avoir été placée en détention provisoire, Murielle Bolle et ses avocats ont déposé, ce lundi, une demande de remise en liberté devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon.

 

Murielle Bolle, 48 ans, personnage clé de l'affaire Grégory, a donc été mise en examen pour enlèvement de mineur suivi de mort. C'était le 29 juin dernier. Depuis, elle a entamé une grève de la faim et ses avocats ont évoqué des conditions de détention pénibles et des menaces de mort. Il y a quelques jours, son avocat dijonnais, Me Christophe Ballorin, nous expliquait que sa cliente vivait "un calvaire" : "Elle est menacée de mort, elle est à l'isolement mais elle n'en peut plus. Elle vit un cauchemar ! Elle clame son innocence. Comme elle, nous demandons une confrontation avec son cousin le plus vite possible. Pour protester, Murielle Bolle a débuté ce jour une grève de la faim..."

Une grève de la faim à laquelle elle a rapidement mis fin puisque Murielle Bolle a obtenu cette fameuse confrontation avec son cousin. Ce sera le 28 juillet. 

En attendant, ses avocats ont donc déposé cette demande de remise en liberté sur laquelle la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Dijon doit désormais se prononcer.

Rappelons que les 2 autres mis en examen, Marcel et Jacqueline Jacob, le grand-oncle et la grand-tante de Grégory, ont quant à eux été placés sous contrôle judiciaire après leur mise en examen prononcée le 16 juin pour enlèvement et séquestration suivis de mort.  

Et puis, la semaine passée, le premier juge d'instruction en charge de l'affaire Grégory, Jean-Michel Lambert dit "le petit juge", a été retrouvé mort dans son appartement du Mans, un sac plastique sur la tête, noué autour du cou avec un foulard. Un nouvel épisode qui venait accentuer la dimension dramatique de ce dossier. Ces obsèques seront célébrées jeudi dans la Sarthe.

Anthony Sap

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire