Affaire Grégory : les mises en examen des époux Jacob et de Murielle Bolle annulées

Publié le Mercredi 16 Mai 2018

L'information vient de tomber, la Chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Dijon a annulé les mises en examen des époux Jacob et de Murielle Bolle. 

Un nouveau coup de théâtre dans l'affaire Grégory, relancée de façon spectaculaire en juin dernier. Mais l'enquête depuis, semblait de nouveau s'enliser.

La Cour d'appel de Dijon avait décidé fin avril de lever partiellement le contrôle judiciaire de Murielle Bolle, qui était, rappelons-le, assignée à résidence dans la Nièvre depuis le 4 août dernier. Elle était ainsi autorisée à revenir vivre dans les Vosges mais restait toutefois mise en examen pour "enlèvement, séquestration d'un mineur suivi de mort". 

Ses avocats avaient déposé, début février, une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) devant la Chambre de l'instruction, demandant la nullité de la garde à vue de leur cliente en 1984, alors âgée de 15 ans. A l'époque, Murielle Bolle n'avait pas été assistée d'un avocat lors de ses interrogatoires à la gendarmerie, la loi ne l'imposant pas. Pour la Cour d'appel, cette garde à vue n'était pas contraire à la Constitution.

Quant aux époux Jacob, le grand oncle du petit Grégory Villemin avait été autorisé à rentrer chez lui à Aumontzey en décembre, comme son épouse Jacqueline, fin novembre. Leur contrôle judiciaire avait été partiellement assoupli.

Anthony Sap

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire