La CAPEB 88 interpelle le Préfet

Publié le Vendredi 6 Octobre 2017

Les représentants de la CAPEB, la chambre des artisans et petites entreprises du bâtiment des Vosges ont rencontré ce vendredi matin le Préfet Jean-Pierre Cazeanve-Lacrouts pour leur faite part de leurs inquiétudes suite à la publication du Projet Loi Finances 2018.

 

Celui-ci prévoit en effet :

  • une importante baisse du CITE, crédit d’impôt transition énergétique, pour les menuiseries extérieures (fenêtres, volants isolants, portes) qui passerait de 30 % à 15 % à compter du 27 septembre 2017 avant d'être supprimé à compter du 27 mars 2018 inclus
  • l'inéligibilité des chaudières à fioul au crédit d’impôt à compter du 27 septembre.

Deux mesures "inapplicables en pratique" pour les représentants des artisans et petites entrepreneurs du bâtiment de par son caractère rétroactif, "alors même que le taux et les modalités pratiques de la mesure ne seront définitivement adoptées qu’à l’issue du vote de la loi de finances fin décembre 2017".

Les représentants de la CAPEB 88 demandent une concertation rapide  avec les services du Ministère de l’Economie et de Finances et d'ici là la suppression de la mesure rétroactive au 27 septembre 2017 pour les fenêtres, volants isolants, portes et chaudières à fuel et l’application du dispositif jusqu’au 31 décembre 2017.

Nicolas Brédard

Crédits photo : CAPEB 88

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire