Grand Est : un budget de 2,863 milliards d'euros pour 2018

Publié le Vendredi 22 Décembre 2017

Les conseillers de la Région Grand Est ont adopté  ce vendredi 22 décembre en séance plénière le Budget Primitif 2018 proposé par son président Jean Rottner qui s’élève à 2,863 milliards d’euros. Ce vote a été acquis par 104 voix pour (majorité régionale) et 29 voix contre (10 pour Les Patriotes et 19 pour le Groupe Socialiste), le Front National n'a pas pris part au vote.

Voici les cinq priorités définies par la Région (extrait du communiqué de presse)

- L’emploi : 467 millions d’euros pour renforcer la compétitivité économique et faire du Grand Est une des régions les plus créatives, les plus innovantes et entreprenantes de France. Exemples : déploiement du Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation (SRDEII), mise en place d’une agence régionale de l’Innovation et d’un fonds régional de coopération pour la recherche, promotion de l’artisanat...

- La jeunesse : 519 millions d’euros. Poursuite des investissements dans les lycées, l’apprentissage, la formation professionnelle, l’enseignement supérieur et l’orientation. Le manuel numérique sera déployé dans cent nouveaux établissements volontaires. Encouragement à l’entrepreneuriat, l’engagement et la citoyenneté des jeunes.

- Les territoires : 232 millions d’euros seront dédiés à promouvoir tous les territoires, urbains et ruraux, en veillant à leur équilibre à travers notamment le Schéma Régional d’Aménagement, de Développement Durable et d’Egalité des Territoires (SRADDET). Initiatives en matière d’environnement, soutien aux actions culturelles, sportives et touristiques.

- Les mobilités : 867 millions d’euros. La Région proposera une offre TER plus étoffée (avec notamment 200 TER supplémentaires par jour sur le réseau Grand Est ainsi que la reprise de 3 lignes de Trains d’Équilibre du Territoire intégrées au réseau TER, représentant 10 % d’offre en plus) tout en devant gérer sa nouvelle compétence en matière de transports scolaires et interurbains.

- L’Europe : 103 millions d’euros. La Région souhaite affirmer le caractère transfrontalier et européen du Grand Est.

Crédit photos : Région Grand Est.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire