[VIDEO] Festival de sculpture à La Bresse : le prix du jury
au Belge Thierry Lauwers

Publié le Lundi 29 Mai 2017

Elle représente Apis, le taureau sacré égyptien symbole de fertilité et de force physique : l'oeuvre du Belge Thierry Lauwers a décroché ce dimanche le prix du jury du 26e Festival de sculpture Camille Claudel de La Bresse.

Cela faisait quelques années que le prix du jury n'avait pas été attribué à une sculpture faite dans une autre matériau que du bois. Parmi les 19 œuvres réalisées pendant huit jours devant la halle des sports de La Bresse, c'est celle en métal de Thierry Lauwers (page FB) qui a retenu l'attention du jury.

Selon le jury, une œuvre remarquable pour ses proportions, son originalité ainsi que sa matière première : des disques podotactiles utlisés pour les passages piétons destinés aux personnes aveugles ou malvoyantes.

Le sculpteur en a récemment récupéré rien de moins que 15 000. Pour son Apis, il en a utilisé seulement 300. Une démarche de récupération et de recyclage qui n'a pas comptée dans le choix du jury, mais que ce dernier a tout de même souligné.

Le prix du public à la Suisse-Anglaise Simone Levy

 

Quant au prix du public, il a été attribué à Simone Levy, une Suisse-Anglaise vivant en Allemagne, pour sa sculpture sur bois ''Loreley''. C'est le nom d'une nymphe de la mythologie germanique, nymphe juchée au sommet d'un rocher au pied duquel le lit du Rhin est le plus étroit, à Saint-Goarshausen en Rhénanie. Le courant y est très fort et a donc causé de nombreux accidents de navigation.

 

Simone Levy (au centre), lauréate du prix du public grâce à sa ''Loreley'.

 

Reportage complet dans notre journal de ce mardi 18 h.

Voir aussi notre reportage du lundi 22 mai.

 

Ludovic Bisilliat / Thierry Lasson

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire