Rythmes scolaires : dans l'intérêt des enfants ?

Publié le Vendredi 27 Octobre 2017

En septembre dernier, la réforme des rythmes scolaires de 2013 a fait l'objet de dérogations : dans les Vosges, près d'une école primaire sur cinq est revenue à la semaine de 4 jours. Quant aux activités périscolaires, non obligatoires mais qu'une majorité d'élèves suivent, surtout en ville, chaque commune s'organise selon ses moyens financiers et matériels, en s'appuyant ou pas sur des prestataires externes. Mais le rythme chronobiologique de l'enfant est-il toujours au coeur des préoccupations ? Pas si sûr.

Avec :
- Ghislaine Jeandel-Jeanpierre, adjointe au maire d’Epinal en charge des affaires scolaires
- Marcelle André, maire de Saint-Amé
- Paul Raoult, secrétaire général de la FCPE Vosges (Fédération de conseils de parents d’élèves)
- Philippe Urbain, chargé de mission à la Ligue de l’enseignement des Vosges

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire