La vie en Vosges : Florence Martinent et Mandine Weber

Publié le Vendredi 30 Juin 2017

Changer de vie, tout plaquer, qui n’en a jamais rêvé ! Notre première invitée l’a fait et a quitté Paris pour les Vosges en créant la ferme sous les Hiez. Nous vous proposons son témoignage.

En deuxième partie c’est une artiste que nous accueillerons sur notre plateau. Suite à son divorce, elle crée le spectacle « J’tricote ». Un beau dynamisme, une énergie à revendre et des situations loufoques dans lesquelles chacun de se retrouvera.

Entre les deux, le portrait de la semaine et en fin d’émission, le quizz sur les Vosges.

 

Tout pourrait se résumer par cette citation de confusion qui dit :  "On a 2 vies, et la 2ème commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une". C’est un peu le parcours de Florence et Daniel, couple parisien qui plaque tout et qui s’installe dans les Vosges  pour bâtir « Mohair en Vosges « à la Ferme sous les Hiez à Cornimont.

On accueille sur notre plateau Florence Martinent : éleveuse de chèvre Angora 

www.fermesousleshiez.fr 

 

Après un divorce, notre deuxième invitée quitte une vie bien rangée et bien établie pour se retrouver seule avec ses deux enfants. Oubliée de tous, sans plus aucun ami, elle décide de retrouver le monde extérieur pour rebondir et s’en sortir. De ses déboires, elle donne vie à un spectacle, un seul en scène intitulé « J’tricote », métaphore singulière qui lui permet d’en parler devant ses enfants. Le spectacle tourne depuis un an. On reçoit une femme, artiste, au tempérament bien trempé Mandine Weber.

 

 Mandine Weber est dur facebook 

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire