1,2 million d'euros de travaux d'urgence sur la ligne Neufchâteau-Gironcourt

Publié le Vendredi 18 Novembre 2022

La Région Grand Est a approuvé ce vendredi 18 novembre le financement d’études et de travaux de régénération sur cinq lignes capillaires fret du territoire lorrain, menacées d’interdiction de circulation à court ou moyen terme si des travaux ne sont pas engagés rapidement. Parmi elles la ligne Neufchâteau-Gironcourt, utilisée par l'industriel OI Manufacturing installé à Gironcourt-sur-Vraine pour le transport de sa production : des bouteilles de bière en verre.

 

Cette ligne, longue de 29 km,  a déja bénéficié en 2015 d’une première campagne de travaux pour assurer une pérennité d’une durée de 10 ans (montant total de 4,985 M€ de travaux dont 315 000 € de la Région). Mais les récents événements climatiques (canicule et sécheresse) conjugués à une hausse du trafic sur la ligne (+15 à 20 %, soit un passage de 250 à 300 trains de fort tonnage par an), ont provoqué une dégradation prématurée de la ligne, nécessitant la réalisation de travaux complémentaires dès 2023.

La ligne Neufchâteau-Gironcourt va subir des travaux en deux tranches devant assurer une pérennisation à 2 ans : d'abord des travaux localisés d’urgence (TLU), en 2023 et 2024 sur l’ensemble de la ligne pour limiter les risques de ralentissement, concrètement il s'agira de remplacer 2 500 traverses par an en 2023 et 2024. Le montant de ces travaux de remise à niveau est estimé à 1,2 million d'euros hors taxes.

Conformément au dispositif CAPFRET, la Région Grand Est participera à hauteur d'un tiers (pour les investissements inférieurs à 9 millions d'euros) dans le financement de ces travaux, autant que l'Etat. Voici en détail :

    Tranche n°1 des TLU sur la ligne Neufchâteau-Gironcourt        Répartition          Montant HT     
Etat 33,33 % 400 000 €
Région Grand Est 33,33 % 400 000 €
OI Manufacturing 16,67 % 200 000 €
Département des Vosges 8,33 % 100 000 €
Com-com. Moselle et Madon 4,75 % 57 000 €
Commune de Gironcourt 3,59 % 43 000 €
Total 100,00 % 1 200 000 €

 

Une deuxième tranche de travaux localisés d'urgence, qui fera l’objet d’un financement ultérieur, devrait être réalisée entre 2026 et 2028. Le montant global des travaux (tranches 1 et 2) devrait avoisiner les 2,5 millions d'euros.

Photo : archives Vosges Tv

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire