4 semaines sans prise de parole publique pour l'abbé Schneider

Publié le Lundi 21 Novembre 2022

Suite au propos de l'abbé François Schneider tenus lors de la messe du 11 novembre, le diocèse l'a entendu et condamne l'instrumentalisation de la commémoration des morts de la première guerre mondiale au profit d'autres sujets comme cela a été le cas. 

Pour rappel : Lors de la messe du 11 novembre à Bertrimoutier, l'abbé François Schneider aurait eu des propos déplacés, il aurait dit : "L'avortement (avait) fait plus de morts dans le monde que la Grande Guerre". 

De ce fait, et vu l'antécédent de novembre 2015 (NDRL : il avait déjà eu des propos jugés innapropriés et déplacés sur les victimes de l'attentat du Bataclan), le diocèse demande à l'abbé François Schneider de s'abstenir, pendant 4 semaines, de toute parole publique dans les célébrations auxquelles il participera. Cette sanction a pris effet dès samedi 19 novembre au soir. 

L. Buchler (avec communiqué)

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire