Apprentissage : une centaine d'offres à pourvoir dans les Vosges

Publié le Vendredi 29 Janvier 2021

Ils se prénomment Lola, Théo, Axel, Maël et Arline, ils ont entre 16 et 20 ans et tous ont choisi d'apprendre leur métier de boulanger ou de vendeuse en boulangerie par le biais de l'apprentissage. Leur niveau d'études vont du CAP au brevet de maîtrise, soit jusqu'à cinq années d'études spécialisées en alternance et ils sont assurés à l'issue de leurs formations de trouver un travail.

Nous les avons suivis le temps d'une matinée chez leurs maîtres d'apprentissage, Philippe Thiébaut (vice-président de la fédération des boulangers des Vosges) et Donatien Rimpault, associés boulangers à Golbey, alors que débute ce vendredi, la semaine nationale de l'apprentissage artisanal.

L'artisanat en Fance, c'est plus de 250 professions dans une grande diversité d'activités (bâtiment, travail du bois, métiers de bouche, métiers du paysage, secteur automobile, soins à la personne,...). L'artisanat forme 50% des apprentis vosgiens, et malgré les incertitudes sur l'avenir liées à la crise sanitaire, à la rentrée, on a pu constater une hausse du nombre d'apprentis dans les CFA vosgiens. Mais il reste tout de même encore une centaine d'offres non pourvues.

La chambre de métiers rappelle aux jeunes et aux familles que l'apprentissage est une voie d'excellence, qui représente 600 formations et 400 diplômes. 80% des apprentis trouvent un emploi dans les six mois suivant leurs formations. Les maîtres d'apprentissages, les entreprises bénéficient également de nouvelles aides publiques : 5 000 euros pour un contrat avec un jeune de moins de 18 ans et 8 000 euros pour un apprenti majeur.

Bémol, il faut encore promouvoir l'image de l'apprentissage en France, alors le réseau des CMA a fait appel à des influenceurs, Tiktokeurs ou Instagrameurs pour parler de cette semaine nationale ; les entreprises et artisans qui forment des apprentis pourront aussi apposer sur leurs vitrines un macaron "ici je forme un apprenti".
 
Reportage à venir en début de semaine prochaine dans notre journal à 18h.

M-D. Rogovitz

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire