Assises des Vosges : 20 ans requis, le jury délibère

Publié le Mardi 9 Mars 2021

7 jours d'audience à huis-clos ont pris fin, dans une affaire particulièrement sordide. 2 hommes d'une quarantaine d'années compraissant depuis le lundi 1er mars devant la Cour d'Assises des Vosges pour des faits de viols et agressions sexuelles sur mineurs. Viols incestueux même pour l'un d'entre eux, accusé d'avoir violé son fils, sa fille et sa belle-fille âgés de 10 à 16 ans au moment des faits, qu'il n'a cessé de nier tout au long du procès, à l'exception de la relation avec sa belle-fille qu'il qualifie de "consentie".

Les 2 accusés, issus de milieux carencés affectivement selon les avocates des parties civiles que nous avons pu joindre, étaient amis. Ont-ils agi de concert ? les débats n'ont pas permis de l'établir. « L'ambiance des audiences était souvent très pesante, lourde, chargée d'émotion pour les 5 victimes recensées. Qui ont subi ces viols dans un contexte de manipulation perverse, avec des cadeaux ultérieurs pour s'assurer de leur silence » témoigne maître Deschamps, l'une des avocates des parties civiles.

« Il n'y a pas de réponse à attendre dans ce type de procès pour les victimes. Juste espérer clore le questionnement et le sentiment de culpabilité. Mon client (cf : le fils du père présumé incestueux) est très courageux. Il a 24 ans, et a fait preuve d'altruisme tout au long du procès. C'est une belle promesse pour l'avenir » complète maître Picard, une autre avocate.

Le parquet a requis lundi soir 20 ans de réclusion avec période de sûreté pour les accusés. Leur défense a requis l'acquittement pour le père de famille qui nie les faits et une peine d'indulgence pour l'autre. Les jurés sont entrés en délibération en fin de matinée. Compte tenu du nombre de questions posées (30 exactement) et des difficultés du quantum de la peine dans ce genre d'affaires, le verdict est attendu au mieux en fin d'après-midi.

Jean-François Verrier

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire