Auto-écoles fermées : le député Stéphane Viry interpelle le Premier Ministre

Publié le Mercredi 4 Novembre 2020

Alors que les auto-écoles, classées dans la catégorie des "commerces dits non-essentiels", ont dû fermer leurs portes suite au reconfinement, le député des Vosges, Stéphane Viry, s'inquiète des répercussions de cette décision sur les jeunes en formation.

Selon lui, « cette classification ne correspond pas à la réalité de leurs activités car les écoles de conduite ne sont pas des commerces mais bien des lieux de formation, d’enseignement et d’apprentissage. Elles devraient donc demeurer ouvertes, en respectant bien sûr les mesures sanitaires en vigueur, au même titre que les Centres de Formation d’Apprentis par exemple. »

De même, dans son courrier, le député rappelle que les auto-écoles jouent un rôle essentiel pour rompre le désenclavement dans les zones rurales : « les auto-écoles sont parfois situées dans des communes rurales éloignées des bourgs centres. Elles constituent alors de véritables outils d’accès à la mobilité pour le grand nombre et particulièrement pour les jeunes âgés de 16 à 18 ans pour qui obtenir le permis scooter ou/et voiture est le seul moyen pour se déplacer. »

Stéphane Viry demande ainsi au Premier Ministre d'étudier les modalités de réouverture des auto-écoles au cas par cas si besoin, au plus proche des réalités des besoins des territoires, à condition bien sûr de respecter les règles sanitaires.

Anaïs Gall

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire