Bilan de l'expérimentation du Sicovad sur les produits d'hygiène intime réutilisables

Publié le Vendredi 28 Mai 2021

A l'occasion de la journée mondiale de l'hygiène menstruelle ce vendredi 28 mai, le Sicovad dresse le bilan de l'expérimentation menée par une dizaine d'étudiantes volontaires qui s'était vu remettre début février des produits d'hygiène intime réutilisables : culottes de règles, coupe menstruette, serviette hygiénique lavable (revoir notre reportage) en partenariat avec la Maison de l'étudiant à Epinal.

Pourquoi le Sicovad, syndicat mixte de gestion des déchets ? Parce que les textiles sanitaires : serviettes ou tampons mais aussi couches, lingettes, mouchoirs en papier... représentent une part importante  des ordures ménagères résiduelles : 13 % soit plus de 30 kg par an et par habitant,  selon l’ADEME, Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie.

Pour ce qui est du coût, les protections réutilisables sont évidemment plus chères à l'achat (le kit fourni par le Sicovad coûte 150€) mais l'investissement est rentabilisé au bout de deux ans et demi environ, le budget moyen annuel de protections jetables s'élevant à environ 60€, sachant que ces protections réutilisables peuvent durer 5 ans voire plus.

Pour ce qui est du confort et la praticité, après plusieurs mois d'utilisation, les étudiantes ont tranché. Témoignages à retrouver ci-dessous.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire