Canton de Charmes : Jordan Grosse-Cruciani et Karine Fleurentin soutiennent le binôme Boulliat-Jacoté

Publié le Vendredi 25 Juin 2021
 Troisièmes mais non qualifiés à l'issue du 1er tour des élections départementales le 20 juin dernier dans le canton de Charmes (résultats ici), Jordan Grosse-Cruciani et Karine Fleurentin ont affiché sur les réseaux sociaux depuis ce vendredi leur soutien au binôme de la conseillère sortante Martine Boulliat et d'Eric Jacoté, arrivé en tête, et qui est opposé au 2nd tour au duo du Rassemblement National de Jocelyne Jabrin et Stéphane Perry.

Leur message posté sur Facebook :

" Rassemblés pour l’avenir en Vosges. Après une Belle campagne de terrain , les candidats de l’avenir en Vosges et de la Ruralite au cœur de la relance unissent leurs forces pour relever les défis d’avenir du territoire. Dimanche 27 juin, la seule voie pour le canton. Martine Boulliat - Éric Jacote / Karine Fleurentin - Jordan Grosse-Cruciani"

Une initiative qui est dans la logique des choses, si on considère leurs étiquettes politiques, mais notable car Jordan Grosse-Cruciani, aujourd'hui adhérent du LMR (Le mouvement de la ruralité) est l'ancien responsable départemental du Front National dans les Vosges (jusqu'en mars 2018).

Il explique ainsi son choix, toujours sur les réseaux sociaux : " Nous avons décidé aujourd’hui avec Karine et avec la présence de mon ami le Sénateur Jean Hingray de soutenir pour notre canton l’équipe Boulliat-Jacote. J’apprécie aussi Thierry Manessier suppléant investi comme moi pour le patrimoine et la culture.  Nous laissons les électeurs libres mais à titre personnel je ne peux pas voter pour le binôme RN qui n’est pas du canton. Il faut être au contact des élus, des associations et des problématiques pour porter un territoire."

N. Brédard

Photo : Le sénateur Jean Hingray, Eric Jacoté et Martine Boulliat, Jordan Grosse-Cruciani et Karine Fleurentin

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire