Grand Est : la réaction de Jean Rottner après la consultation de la Collectivité européenne d'Alsace

Publié le Mardi 22 Février 2022

"L'Alsace doit-elle sortir du Grand Est pour redevenir une région à part entière ?". A cette question, posée en décembre dernier par la Collectivité européenne d’Alsace, 92,4% des votants ont répondu "oui". Un résultat révélé ce lundi par la CEA. « La forte participation donne à cette consultation une légitimité politique incontestable. Le nombre de votants (168.000) correspond en effet à 13% des électeurs inscrits sur liste électorales (1,297 millions). Rapportée à la population concernée, cette consultation a bien plus mobilisé les électeurs que les différentes primaires à l’élection présidentielle organisées récemment » explique Jean-Georges Trouillet, président du mouvement autonomiste alsacien Unser Land, très engagé dans cette consultation citoyenne.

Cette consultation, qui n'a aucune valeur juridique, était ouverte à toutes les personnes majeures résidant en Alsace, Françaises ou non, et à celles "déclarant y avoir leur attache". 

Mais pour le président de la Région Grand Est, Jean Rottner, il convient de relativiser : « Si le oui comptabilise - sans surprise - 92,4% des participants, quelle place pour les 88% d’Alsaciennes et d’Alsaciens qui n’ont pas souhaité participer ? Pas une baguette de pain ou un bar qui n’a pu échapper pendant 2 mois à un matraquage de la campagne de la CEA avec 88% de non-participation, la modération s’impose (...) 10 ans après le référendum alsacien de 2013 qui avait mobilisé 457 685 électeurs sur une seule journée et qui s’était tenu, lui, dans les règles de droit, je note que le taux de participation (condition de sa validité) est passé de près de 36% à un peu plus de 10% pour la consultation de M. Bierry (président de la Collectivité européenne d'Alsace) qui aura tout de même duré 2 mois. Même posée autrement, la question emporte donc toujours moins d’adhésion. Il faut en tirer les conclusions et avancer ».

Anthony Sap

Laissez nous un commentaire

3 Commentaires

Wierscher
publié le 22/02/22 à 10h11
Monsieur Rottner a juste oublié que 89,4% des Alsaciens n'ont pas voté pour lui aux régionales.

Le même s'enthousiasmait du grand succès de la consultation pour trouver un nom à la région "Grand Est" qui avait 5,7% de participation.

Merci donc de nous trouver l'exemple d'une consultation comparable ayant eu une participation plus forte.
Wierscher
publié le 22/02/22 à 10h14
Un peu de sérieux, on ne peut pas comparer la participation à un référendum contraignant avec celle d'une consultation qui n'engage en rien.

On pourrait par contre comparer avec les 60 000 signatures qu'obtenait la pétition Rottner contre la création de la région Grand Est. Dans ce cas le nombre d’exprimés a doublé ;)
Wierscher
publié le 22/02/22 à 10h16
Interessant de voir qu'on cherche à jouer sur la xénophobie en soulignant que la consultation était ouverte aux "Français ou non".