Hautes-Vosges : le Parc des Ballons entend réduire les nuisances sonores et la circulation motorisée

Publié le Lundi 10 Mai 2021

L’année 2020 et son déconfinement printanier a amplifié la fréquentation du massif des Vosges et donc les nuisances sonores (revoir notre reportage du vendredi 7 mai). Des actions ont été menées ces dernières années pour tenter d’y remédier : campagne de sensibilisation, limitation de la vitesse sur la route des crêtes, navette des crêtes, etc. Mais pour poursuivre ce travail, de nombreuses collectivités, associations et acteurs économiques ont sollicité le Parc naturel régional des Ballons des Vosges afin élaborer un plan d’actions.

Parvenir à une plus grande sérénité en montagne


Certaines actions pourront se mettre en place rapidement, d’autres nécessiteront du temps. Un groupe de travail ‘‘circulation motorisée et nuisances sonores’’ a ainsi été mis en place. Il est animé par deux vice-présidents du parc - la Vosgienne Sylvie d’Alguerre (conseillère régionale Grand Est) et Alain Grappe (conseiller d’Alsace) - et s’est déjà réuni en février et en mars.
Les ambitions sont diverses : rechercher un équilibre entre des actions éducatives, des interventions techniques et des contrôles renforcés; engager une démarche progressive avec la sensibilisation des usagers comme fil conducteur.

Radars ‘‘Méduse’’ mesurant bruit et vitesse


Deux sites prioritaires ont été identifiés : la grande crête des Vosges et le Ballon d’Alsace (et leurs accès). Parmi les actions : insallations de radars dits Méduse’’ mesurant le bruit, organisation d’animations pour une découverte réservée à la mobilité douce de certains sites, réflexion pour de meilleurs aménagements de certaines routes (route des crêtes par exemple) pour conforter leur caractère de route partagée.

Parallèlement à ces actions à courts termes, l’évolution de la demande des publics, des règlementations environnementales et du réchauffement climatique invitent à repenser l’accueil sur la grande crête, et ceci à une échelle élargie.

Ludovic Bisilliat (avec communqué), photos DR

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire