Jean Rottner condamne les actes malveillants commis sur la ligne TER Metz-Luxembourg

Publié le Mercredi 13 Juin 2018

Ce mercredi matin,  la ligne ferroviaire reliant Metz à Luxembourg a été le théâtre de plusieurs débordements de la part de cheminots grévistes entraînant de nombreux retards et même une dizaine de suppressions de trains.

Des manifestants se sont introduits au poste d'aiguillage de Woippy (Moselle), déclenchant l'alarme et provoquant l'évacuation des personnels présents et l'arrêt de la circulation entre Thionville et Metz. Ailleurs, d'autres grévistes sont montés sur les voies et ont jeté des pétards.


Jean Rottner, le président (LR) de la région Grand est a condamné fermement les actes irresponsables commis sur la ligne TER Metz-Luxembourg 

 

 

Jean Rottner ajoute :" que depuis de nombreuses semaines, les perturbations liées à la grève perlée à la SNCF pénalisent fortement les usagers, ce mercredi matin un palier a été franchi avec des actes de sabotage qui ont empêché des milliers de voyageurs de se rendre au travail entre Metz et le Luxembourg.

Si l’action syndicale doit être respectée, les dérives observées ce matin doivent, elles, être durement sanctionnées par la Direction de la SNCF à qui je demande de prendre ses responsabilités. "

Vincent Téton, directeur régional TER Grand est, a annoncé le dépôt d'une plainte contre X avec objectif d'identifier les auteurs et les circonstances exactes de ces événements.

Le trafic ferroviaire, quant à lui, devrait revenir à la normale en Lorraine excepté sur la ligne Metz/Forbach/Sarreguemines en raison d'un glissement de terrain provoqué par les intempéries survenues dimanche 10 juin.

Anne DIDIER

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire