Mirecourt : la Préfecture réagit après l'expulsion d'une famille albanaise vendredi

Publié le Lundi 10 Septembre 2018

Beaucoup d'émotion, ce dimanche, au stade de Mirecourt. C'est ici que Mondi aimait jouer au foot avec ses copains. Mondi, c'est l'un des 2 enfants de la famille albanaise expulsée vendredi. L'union sportive de Mirecourt avait décidé d'organiser un rassemblement de soutien. 200 personnes réunies pour contester cette décision des services de l'Etat.

L'Etat qui a décidé, ce lundi après-midi, de s'exprimer sur ce sujet par le biais d'un communiqué du Préfet des Vosges :

« Monsieur HORANLLI Adrian et Madame HORANLLI Pranvera, accompagnés de leurs deux enfants mineurs, ont été reconduits le 7 septembre 2018 vers l’Albanie, pays dont ils ont la nationalité.

En effet, entrés en France le 20 juillet 2016, les intéressés se maintenaient irrégulièrement sur le territoire français, malgré les obligations de quitter le territoire français qui leur avaient été notifiées les 17 octobre 2017 et 28 avril 2018, confirmées par le Tribunal Administratif de NANCY.

Ces décisions d’éloignement leur avaient été notifiées à la suite des refus successifs opposés à leurs demandes d’asile par l’Office Français des Réfugiés et Apatrides (OFPRA) et la Cour Nationale du Droit d’Asile qui avaient examiné de façon approfondie leur situation.

Une aide au retour volontaire leur avait été proposée, qu’ils ont, à plusieurs reprises, fermement refusée.

Au constat, à la fois, de leur volonté de se maintenir coûte que coûte en France et du fait qu’ils ne remplissaient aucune condition leur permettant de se voir délivrer un titre de séjour, ils ont donc été éloignés du territoire français ».

Anthony Sap

Photo : archives

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire