Les polices nationale et municipale renforcent leur collaboration à Saint-Dié

Publié le Mercredi 8 Décembre 2021

C'est en tous cas l'objet du contrat de sécurité intégrée signé conjointement par le préfet des Vosges, Yves Séguy et le maire de la Ville de Saint-Dié-des-Vosges, David Valence. Ils renforcent ainsi le travail de collaboration entre la police municipale et la police nationale.

Objectif du contrat (avec le communiqué) :

Ce contrat instaure des engagements mutuels réciproques en matière de tranquillité publique et de sécurité, en consacrant des moyens supplémentaires et en garantissant la mise en place d’outils de prévention renforcés.

Quatre axes principaux d’engagements réciproques se dégagent de la convention :

  • la sécurité, avec notamment le maintien à l'effectif cible pour la circonscription de sécurité publique et une police municipale très largement dotée (20 agents, soit 1 pour 1000 habitants) mais aussi la pérennisation d'actions communes de sécurisation, notamment dans les QPV (Quartiers Prioritaires de la Ville) et en matière de lutte contre les trafics ;
  • la prévention de la délinquance, avec une présence accrue des forces de l'ordre et des forces municipales et l'accent mis sur les actions de rapprochement police/population mais aussi d’accompagnant des victimes (notamment en matière de violences intrafamiliales) ;
  • la politique de la ville, dans la poursuite des travaux menés depuis plus de 30 ans et du renouvellement à venir du contrat de ville qui s'achève en 2022 ;
  • la lutte contre la radicalisation et le séparatisme dans le but de mieux détecter et partager les informations mais aussi de pouvoir mener des actions ciblées, plus efficaces, à destination de la population mais aussi des acteurs publics de la commune.

À l'image de Saint-Dié-des-Vosges, deux autres contrats de sécurité intégrée devraient être signés dans les prochaines semaines à Épinal et Neufchâteau.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire