Protocole sanitaire : un collectif de parents attend des réponses du Rectorat

Publié le Mardi 1 Février 2022

Le 24 novembre dernier, un collectif de parents d'élèves faisait parvenir au Rectorat, par l'intermédiaire de 2 huissiers, une sommation interpellative, une longue lettre s'appuyant sur différents témoignages de médecins et des articles de presse notamment, pointant du doigt les effets négatifs du masque sur les élèves, en primaire, collège et lycée. Irritabilité, maux de tête, difficultés à se concentrer...

Ce courrier évoquait également les effets du Covid sur les enfants, les doutes sur l'efficacité des différents vaccins, les inquiétudes du collectif sur les futurs effets indésirables et donc la fameuse balance bénéfices-risques. En tout, 19 questions relatives aux mesures sanitaires et au protocole mis en place par l'Education Nationale. Mais à ce jour, les parents n'ont reçu aucune réponse du Rectorat et s'impatientent. Un second courrier a donc envoyé il y a quelques jours avec copie aux parlementaires vosgiens. Dans cette nouvelle lettre, les parents s'étonnent du silence du Rectorat et précisent qu'ils n'en resteront pas là : 

« Nous constatons avec stupeur, qu’à ce jour vous n’avez toujours pas jugé utile de répondre aux 19 questions qui vous ont été soumises. (...) Nous vous informons que nous ne manquerons pas de vous tenir pour responsable en cas de soucis de santé physique ou mental de nos enfants, dû entre autres au port du masque et aux tests répétitifs réalisés sur ceux-ci. Le moment venu, nous n’hésiterons pas à intenter une action en justice à votre encontre afin que vous répondiez personnellement de vos actes face à ce protocole que vous faites appliquer en toute conscience. NOTRE rôle, VOTRE rôle est d’agir avant tout dans l’intérêt de l’enfant ... Êtes-vous bien certain et pouvez-vous nous apportez la ou les preuves que toute cette mascarade va bien dans l’intérêt de nos enfants ? »

Pour le moment en tout cas, leurs questions restent sans réponses.

Anthony Sap

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire