Remiremont : des masques made in Vosges réalisés par des salariés en insertion

Publié le Vendredi 24 Avril 2020

Comme c'est le cas de nombreuses communes des Vosges, la ville de Remiremont s'active pour fournir gracieusement à chacun de ces habitants un masque en vue du déconfinement. La cité des chanoinesses a elle aussi fait le choix du made in Vosges  tout en misant sur l'insertion.

 

Si par exemple, la Ville d'Epinal a commandé l'ensemble de ses masques à Valrupt TGV Industries à Rupt-sur-Moselle, ceux de Remiremont seront confectionnés comme ceux de Vittel (en partie) à l'aide de tissus de l'entreprise Le Drap Français basé au Thillot pré-découpés par Berjac à Dogneville.

Pour ce qui est de la fabrication, la municipalité romarimontaine a choisi de faire appel à l'ARES, association d’insertion et d’aide au retour à l’emploi. La très grande majorité des 700 personnes employées normalement à travers le département étant elles aussi à l'arrêt en cette période de confinement.

Un atelier de confection va ainsi être implanté au centre-ville (place De Lattre de Tassigny). A noter que l'agence immobilière chargée de la location de la boutique a offert les actes du bail, que le propriétaire de la boutique a offert les deux premiers mois de loyer. L'ABI, association bressaude d'insertion se charge de former les futurs couturiers et couturières qui devraient produire environ 200 masques à l'heure. La Ville de Remiremont en a déjà commandé 8 000.

L’atelier devrait aussi servir à terme de boutique pour le linge de maison du Drap Français, il est aussi déjà envisagé de proposer d'autres services : livraison de courses, panier de repassage, location de vélo électrique...

N. Brédard

Photo d'illustration : viàVosges

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire