Saint-Nabord : l'entreprise Maille verte des Vosges placée en redressement judiciaire

Publié le Mardi 23 Novembre 2021

Le 4 novembre dernier, le tribunal de commerce d'Epinal a placé en redressement judiciaire Maille verte des Vosges. Une procédure demandée par le dirigeant de l’entreprise Eric Neri pour préserver son entreprise et ses 32 salariés après un très fort recul des commandes durant 5 semaines au mois d’octobre qui a entraîné un trou dans la trésorerie.

 

La conséquence d’un marché mondial très fluctuant, accentuée par la hausse du prix des matières premières et les difficultés à dégager une marge supplémentaire sur ses produits nous a expliqué par téléphone Eric Neri.

Le paradoxe c’est qu’après deux années difficiles liées à la perte d’un gros client puis à la crise sanitaire, l’entreprise de Saint-Nabord spécialisée dans le tricot technique réalisait jusque là une bonne année 2021 avec un chiffre d’affaires avoisinant les 6 millions d’euros grâce à la diversification de ses activités.

Maille verte des Vosges a obtenu une période de continuation de 6 mois, un point d’étape sera réalisé en décembre, et doit maintenant relancer ses machines en trouvant de la matière première et un niveau d’activité suffisant.

N. Brédard

Retrouvez ici notre dernier reportage consacré à l'entreprise.

N. Brédard

 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire