Sécheresse 2019 : l'état de catastrophe naturelle reconnu pour 6 communes de plus

Publié le Lundi 26 Octobre 2020

Le 8 septembre dernier, une commission interministérielle a examiné les demandes formulées en vue de la reconnaissance éventuelle de l’état de catastrophe naturelle pour les dommages causés en 2019 par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols.
L’arrêté interministériel paru au Journal officiel de ce dimanche 25 octobre fixe la liste des communes concernées.

Pour les périodes du 1er janvier au 31 mars 2019 puis du 1er juillet au 30 septembre, il s’agit de Dommartin-sur-Vraine, Hennecourt, Jorxey, Tranqueville-Graux et Velotte-et-Tatignécourt

Pour la période du 1er janvier au 30 septembre 2019, il s’agit de Liffol-le-Grand.

Cette disposition va permettre l’indemnisation par les compagnies d’assurances des biens des assurés sinistrés, dans le cadre de l’application de la garantie catastrophe naturelle, conformément aux textes réglementaires.
Il est rappelé que les sinistrés concernés doivent prendre rapidement l’attache de leur compagnie d’assurance et effectuer, si ce n’est déjà fait, la déclaration de sinistre dans les dix jours suivant la date de publication au Journal officiel de l'arrêté interministériel précité.
Dès lors, les compagnies d’assurance disposeront d’un délai de trois mois pour indemniser les dommages.

En juillet dernier, l’état de catastrophe naturelle avait déjà été reconnu pour 52 autres communes vosgiennes.

Ludovic Bisilliat (avec communiqué)

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire