Typhus et VHD : des chats et des lapins touchés par ces maladies dans les Vosges

Publié le Jeudi 13 Septembre 2018

Dans la plaine, trois élevages de lapins ont été décimés par le virus VHD (Viral Haemorrhagic Disease en anglais), tandis que certains cas de Typhus ont été recensés chez des chats.

Chez le lapin, le virus VHD touche les reins. Les symptômes qui en résultent peuvent être soit une apathie et un manque d'appétit, soit au contraire une forte agitation et des difficultés respiratoires. La maladie, très contagieuse pour les lapins de race européenne, sauvages ou domestiques, tue 70 à 99% des animaux contaminés. Elle se transmet par contact direct (animaux entre eux ou via leurs poils et leurs déjections) ou par contact indirect (par le biais des fourrages, de la nourriture, du matériel et même de l'homme qui peut être vecteur de la maladie). Malgré tout, le VHD ne se transmet pas aux autres animaux, ni aux humains. Pour l'heure, l'épidémie a décimé des élevages de lapins dans trois communes vosgiennes : Dommartin, Morelmaison et Saint-Paul.

Protéger son élevage de lapins contre le VHD

Pour éviter que la maladie n'atteigne un élevage de lapins, il est conseillé aux propriétaires de respecter certaines règles d'hygiène :

  • désinfecter ses mains, vêtements, ustensiles (etc...) après un contact avec les lapins
  • laver voire éplucher les fruits et légumes avant de les distribuer
  • ne pas laisser les lapins domestiques courir dans le jardin si des lapins sauvages peuvent s'y aventurer
  • changer régulièrement la litière et le foin
  • protéger les animaux des insectes
  • respecter une mise en quarantaine de 10 jours lorsque de nouveaux individus arrivent dans l'élevage

Le plus simple, reste de vacciner les lapins contre la maladie.

Les chats aussi sont menacés, par le typhus

D'après nos confrères de Vosges Matin, les vétérinaires vosgiens témoigneraient d'une augmentation de cas de Typhus chez les chats ces derniers jours. La maladie, qui se transmet par la salive ou via les déjections entre les félins (uniquement) se manifeste par une forme de gastro-entérite. Les chats sont alors atteints de fièvre, de diarrhées, de vomissements et présentent des signes de fatigue et un manque d'appétit. Si des symptômes apparaissent, il est recommandé aux propriétaires des animaux de consulter très rapidement un vétérinaire. Une analyse sanguine sera nécessaire pour détecter le Typhus qui reste très difficile à soigner. Pour l'instant, des cas ont été signalés dans le nord-ouest d’Épinal.

Anaïs GALL

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire