VNF met en garde contre les dangers de la baignade dans les fleuves, canaux et rivières.

Publié le Jeudi 22 Juillet 2021

Dans un communiqué de presse, VNF (Voies Navigables de France) met en garde contre les dangers de la baignade dans les fleuves, canaux et rivières. S’ils constituent un grand terrain de détente et de loisirs où une multitude d’activités est proposée, les canaux et rivières ne sont pas faits pour la baignade, hors espaces aménagés. « La baignade y est dangereuse et, sauf exception, interdite ».

VNF précise que chaque année de nombreux accidents, souvent mortels, sont à déplorer dans les canaux et rivières de France. Selon l’enquête Noyades réalisée par Santé publique France en 2018 (étude réalisé tous les 3 ans), plus de 20% des noyades accidentelles ont lieu chaque année dans des cours d’eau ou sur des plans d’eau et celles-ci représentent 40% des noyades mortelles.

Souvent plébiscité par les jeunes en été, sauter depuis un pont (même de faible hauteur) est une activité très risquée. Dans l’eau trouble des canaux et rivières, à l’endroit où sont construits les ponts, se cachent des ouvrages qui, en cas de saut, peuvent se révéler mortels : blocs de béton, pieux métalliques, amoncellement de roches. De plus, les canaux et rivières sont peu profonds ce qui accentue le risque d’accidents. 
 
VNF rappelle également qu’il est strictement interdit de se baigner en amont, en aval des écluses et des barrages, et même à l’intérieur des écluses, en raison du danger que représentent ces ouvrages et des manœuvres qui y sont effectuées.
De même, le franchissement des barrages est interdit à tout type d’embarcation, les risques de noyade étant réels (tourbillons).

Pour que chacun puisse profiter sereinement des berges et du domaine fluvial, VNF propose des lieux de baignade autorisés sur le site de VNF. 

Une campagne de sensibilisation à ces risques, auprès des jeunes, est initiée par l’établissement, avec comme mot d’ordre « #Coulepastonété ». 

L. Buchler (avec communiqué) 

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire