Valrupt-Industries : les choses se précisent pour la filature et le tissage

Publié le Jeudi 9 Août 2018

Suite à la décision du tribunal de commerce de Paris d'attribuer la partie confection de l'entreprise textile Valrupt-Industries de Rupt-sur-Moselle, en redressement judiciaire depuis mars, au groupe Cote d'amour (et ainsi sauver 26 emplois sur 103), le tribunal s'est occupé des offres de reprise des activiés de filature et de tissage.

Deux sociétés se sont positionnées

 

Valrupt-Industries maîtrise 90 % de sa chaîne de fabrication. Un savoir-faire et une autonomie qui intéressent la société 1083 (du groupe Modetic) et le groupe Cote d'amour. Le premier projet prévoit la reprises de 24 salariés et la créations de 4 emplois; le second projet annonce lui la reprise de 30 salariés.

Verdict attendu dans quinze jours, le jeudi 23 août.

 

Aurélie Colombel

 

Laissez nous un commentaire

1 Commentaire

Djeje15
publié le 10/08/18 à 11h51
N'oubliez pas de signaler que le premier projet de reprise et de développement des activités de tissage et de filature par 1083 associé au projet de reprise de l’activité linge de maison par la société JB sarl (39 emplois + 7 créations) n’a pas été retenu par le tribunal de commerce de Paris, qui a choisi l’offre de Cote d’Amour (26 emplois) pour reprendre uniquement l’activité linge de maison de Valrupt Industrie ???? !! ????

????????????????????