Ventron confection racheté par STF : 85 des 94 emplois sauvegardés

Publié le Mardi 3 Octobre 2017

L'audience au tribunal de commerce de Nancy a eu lieu vendredi dernier en fin de journée, mais les juges n'ont rendu public leur décision que ce mardi matin : le groupe textile Ventron confection sera racheté le 1er novembre par la société STF (Standard textile de France).

Sur les 94 salariés du groupe vosgien, 9 seront licenciés. « C'est toujours 9 de trop », précise Eddie Petitdemange, secrétaire général adjoint de la CFDT service Vosges-Moselle, « mais ce sont ''seulement'' 9, ce qui prouve l'intérêt industriel du groupe et de ses sociétés. La poursuite de l'activité est une première étape satisfaisante. Dans un second temps, on devrait en savoir plus sur la modernisation de l'outil de production, donc sur les investissements que STF souhaite mener, dont ceux relatifs au traitement des effluents industriels ».

L'épilogue de près de 5 mois d'attente


Dirigé par Bernard Charbonnier, le groupe textile Ventron confection avait été placé en redressement judiciaire le 16 mai dernier suite à divers investissements lourds qui avaient fragilisé sa trésorerie, et ce malgré un carnet de commandes bien rempli.
Quatre repreneurs s'étaient positionnés. STF a eu les faveurs des juges car c'est le plus important client du groupe vosgien, il représente 85 % à 90% de ses ventes.

Ludovic Bisilliat

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire