Ventron : les repreneurs seront connus mardi prochain !

Publié le Mardi 22 Février 2022

« Un projet similaire mais une offre valorisée, toujours dans l'esprit nature et bien être, et nous avons le sentiment d’avoir été écoutés. La décision du tribunal a été mise en délibéré au 1er mars »… les associés mosellans Alexandre Keff et Pierre Singer résument ainsi leur intervention de ce mardi en fin de matinée devant les magistrats du Tribunal de commerce d’Epinal, qui ont en main l’avenir de la petite station quatre saisons de Ventron, gérée par la SAS Leduc placée en liquidation judiciaire le 7 décembre dernier.

Mi-janvier avait eu lieu une première audience, avec un seul dossier de reprise présenté, celui du duo Alexandre Keff et Pierre Singer (photo ci-dessous, avec leur avocat nancéienne Stéphanie Flayeux), le premier étant le propriétaire du Domaine de la Klaus en Moselle (un hôtel cinq étoiles Relais et châteaux) et le second l’ex-codirecteur du Parc animalier de Sainte-Croix mais toujours président de la Fondation Sainte-Croix biodiversité.
Après cette première audience, un autre investisseur a déposé une dossier de reprise, selon certaines sources un Vosgien. Il n’était pas présent à l’audience de ce mardi matin mais son offre a bien été évoquée.

Le projet d’Alexandre Keff et Pierre Singer, réalisé en partenariat avec la société Décobois de Saulxures-sur-Moselotte et dont les quelques vues d'architecte ci-dessus et ci-dessous avaient été dévoilées en janvier, prévoit dans un premier temps un investissement de 2,5 millions d’euros pour réhabiliter l’hôtel des Buttes (avec une montée en gamme) et raser celui de l’Ermitage afin d’y reconstruire un spa nature avec sauna panoramique.
Dans un second temps sera construit un village de chalets en prestations hotelières, dans un esprit nature et bien être, ainsi qu’une ferme de montagne. La ferme-auberge du Riant sera rouverte et la tourbière mise en valeur.
Quand aux remontées mécaniques et au domaine skiable précédemment gérés par la SAS Leduc dans le cadre d’une délégation de service public, les Mosellans ont à coeur de maintenir l’activité ski et prévoient pour cela de s’associer avec d’autres acteurs.

La station de l’Ermitage Frère-Joseph de Ventron, d’où est originaire le slalomeur médaillé d’or aux JO de Pékin Clément Noël, est une station dont le développement quatre saisons était sur les rails depuis de nombreuses années mais stoppé net par la disparition tragique de son gérant Thibaut Leduc en mai dernier.

Reportage complet dans notre JT de ce mardi 18 h.

Ludovic Bisilliat





Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire