Violences urbaines à Epinal : une mère de famille toujours en garde à vue

Publié le Mardi 2 Novembre 2021

Soirée d’Halloween agitée sur le plateau de la justice à Epinal. En début de soirée dimanche, l’avenue Henri Sellier (entre le dojo et le supermarché) et la place d’Avrinsart ont été le théâtre de divers incidents sur lesquels les policiers du commissariat d’Epinal sont rapidement intervenus : feux de poubellles, feux de containers semi-enterrés, tirs de mortiers d'artifice, édification de barricades et même jets de boules de pétanque sur les voitures des forces de l’ordre (selon nos confrères de Vosges matin, un pare-brise a ainsi été cassé).

« Trois mineurs ont été interpellés sur place et maintenus jusqu’à ce lundi en garde à vue » nous a précisé ce mardi le procureur de la République Nicolas Heitz. « Les policiers sont toujours en train de déterminer précisément leur participation à ces violences. Une mère de famille a elle aussi été placée en garde à vue dimanche soir, et elle l’est toujours ce mardi matin ». Cette femme a été interpellée pour des faits d’outrages et de dégradations qu’elle a commis dimanche en seconde partie de soirée, lorsqu’elle s’était rendue au commissariat pour avoir des nouvelles des mineurs interpellés.
Affaire à suivre donc, avec peut-être des poursuites pénales par le parquet du Tribunal judiciaire d’Epinal.

Ludovic Bisilliat, photo d’archive

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire