Vosges : la Préfecture s'inquiète de la progression des variants

Publié le Jeudi 25 Février 2021

En marge de sa visite, ce jeudi matin, dans l'entreprise déodatienne Salveco, spécialisée dans les produits désinfectants, le préfet des Vosges, Yves Séguy, a livré les dernières informations et chiffres concernant l'épidémie de Covid dans le département.

Selon le représentant de l'Etat, la situation est en voie d'amélioration mais reste fragile en raison de la circulation des variants.

Le taux d'incidence est de 114 à 115 nouveaux cas pour 100 000 habitants (le seuil d'alerte est de 50 pour 100 000). Mais l'impact des variants progresse et inquiète les autorités, 40% des cas de contaminations, variant anglais et sud-africain notamment. La Préfecture appelle donc à la vigilance et au respect des gestes barrières. Les Vosges font partie des cinq départements les plus impactés dans le Grand Est.

Le préfet qui annonce également que la campagne de vaccination va monter en puissance avec l'arrivée de doses de vaccins Pfizer et AstraZeneca d'ici mars-avril et mai. 17 905 personnes ont déjà reçu au moins une injection, le taux de vaccination vosgien est supérieur au taux régional avec une couverture qui s'élève à 5% de la population tous âges confondus.

Par ailleurs, en plus des 8 centres de vaccination existants, des centres "éphémères" vont ouvrir pour quelques semaines à Monthureux-sur-saône, à Bruyères, au Thillot, et Rambervillers pour élargir le maillage de la vaccination et être au plus proche des territoires.

Depuis le début de l'épidémie, 662 personnes sont mortes des suites de la Covid dans les Vosges.

Marie-Danièle Rogovitz

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire