À la BMI (21/11/17)

Publié le Mardi 21 Novembre 2017
Rencontre avec Michèle HEIM, artiste plasticienne collagiste et poétesse, lors du vernissage de son exposition intitulée “Ces Ailleurs”
 
« Dans les œuvres de Michèle Heim, tout est question d’atmosphère et de densité. Ses œuvres naviguent entre une figuration semi-abstraite et une abstraction semi-figurative. On a souvent l’impression de ressentir les paysages de ses œuvres abstraites. Des œuvres pratiquement inclassifiables. Il faut dire que l’artiste est très à l’aise dans cette nébuleuse artistique, qui en général, cause une peur bleue aux créateurs. Il n’y a pas de peur dans le geste de l’artiste, ni de tricherie ; mais plutôt une appropriation du non-déchiffré, la reconnaissance silencieuse, de ses méandres inconscients. De belles œuvres, qui ne manquent pas de douceurs et de mordants. »
 

Le travail de l’image est inséparable chez Michèle Heim d’un travail sur les mots. Elle a ainsi publié huit recueils de textes poétiques, parfois accompagnés de la reproduction de ses collages. Les deux derniers sont publiés par la jeune maison d’éditions Blancs volants de Sens (Yonne) (voir : https://fr-fr.facebook.com/blancsvolants)

L’exposition est présentée dans la galerie de la BMI ainsi que dans l’espace « Lire, écrire éditer » jusqu’au 31 décembre 2017.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire