Journal de lundi 19 février

Publié le Lundi 19 Février 2018

Très en colère

La limitation à 80 km/h a été la goutte d'eau, mais les taxes et certaines lois ont déclenché un mouvement de mécontentement qui s'exprime partout en France et utilise le réseau Facebook, via des groupes "Colère". Des automobilistes, motards, citoyens, sans étiquette partisane, du groupe "Colère 88" ont manifesté en nombre et bruyamment samedi à Epinal.

Quelle andouille !

Lors de la 53ème édition de la Foire de l’Andouille, 72 personnes ont été intronisées par la confrérie des Taste-Andouilles et Gandoyaux du Val d’Ajol. Bien que le rectorat ai refusé la fermeture des écoles, pour cet événement historiquement chômé par tous les habitants, ce changement n’a pas empêcher les visiteurs de venir déguster l’Andouille servie à l'école Sainte-Marie.

Non à la fermeture !

Le centre médico-psychologique de Bruyères doit fermer provisoirement ses portes le 26 février, pour cause de manque de pédopsychiatre. Les parents des 240 enfants et adolescents pris en charge par le CMP ont appris la nouvelle sans concertation. Ils ont appelé à manifester, soutenus par de nombreux élus, l'association UNAFAM et la CGT.

Ah, l'amour !

420 marcheurs ont participé ce dimanche à Châtas (pas très loin de Saint-Dié-des-Vosges), à la 20ème marche des amoureux.
Ambiance bon enfant lors de cette balade de moins de trois kilomètres.

Lundi sports

- Jeux Olympiques d'hiver : Adrien Backscheider médaillé de bronze avec le relais tricolore de ski de fond à Pyeongchang
- 7ème Trail Hivernal de la Moselotte à Cornimont
- Tennis de table : Étival s'incline 3-2 en quart de finale aller de la Coupe d'Europe face à Grand-Quevilly, match retour vendredi
- Championnats interrégionaux de gymnastique à Épinal
- Côté Sports avec Annick Vaxelaire-Pierrel, conseillère technique régionale de ski de fond et Pierre-Antoine Devin, joueur des Gamyo d'Épinal

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire