Journal de mercredi 2 mai

Publié le Mercredi 2 Mai 2018

Traditionnel

50 ans après mai 68, le défilé du 1er mai a rassemblé entre 250 et 300 personnes dans le centre-ville d’Epinal, à l’appel de l’intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires Vosges. C’est moins que ce qu'aurait pu espérer les syndicalistes en cette date d’anniversaire.

Un zeste de patrimoine

Une dizaine de personnes, novices ou aguerries, participent à un stage de taille de pierre et d'animateurs en monuments historiques à la forteresse de Châtel-sur-Moselle du 23 avril au 5 mai. Depuis six ans, un grand chef parisien prépare bénévolement les repas, midis et soirs, pour les stagiaires.

En bref

- Arrivée de nouveaux internes dans les hôpitaux publics d'Epinal et Remiremont. L'internat va durer près de trois ans et il s'agit pour les responsables des centres hospitalier de donner envie à ces futurs médecins de rester dans les Vosges. A Epinal, tous les postes d'internes sont pourvus, à Remiremont, il en manque.

- La nouvelle convention de coopération entre la police nationale et la police municipale de Remiremont, signée par le maire de la ville et le préfet des Vosges, autorise les agents municipaux à porter des armes de poing.

- Direction Essaouïra au Maroc pour les Camel Bike, un groupe de 15 étudiants de l'Enstib à Epinal qui le 28 avril dernier a pris la route pour 10 jours de voyage humanitaire et sportif...
Objectif offrir des vélos aux enfants pour leur faciliter le trajet jusqu'à l'école.

- Adrien Backscheider et Maxime Laheurte reçus en mairie de Gérardmer pour les féliciter de leur parcours aux derniers JO.

La vie du sagard

Le haut-fer de Brouaumont à la Houssière dans le massif du Haut-Jacques ouvrait ses portes lors de la semaine de la forêt en déodatie. Ce témoin de l'activité industrielle des sagards, les scieurs d'autrefois, revit grâce aux bénévoles passionnés de l'association "semer". Il fonctionne comme à l'époque doté de la plus grande roue hydraulique des hauts fers-vosgiens.

Futurs champions

Du 1er au 3 mai, la ville de Saint-Dié accueille la championnat de France interligues de handball masculin pour les moins de 15 ans, au Palais Omnisport. 260 jeunes viennent de toutes les régions de France pour s'affronter lors de tournois. Pour la FFH (fédération française de handball), c'est l'occasion de repérer les futurs joueurs de l'équipe de France.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire