Journal de mercredi 12 mai 2021

Publié le Mercredi 12 Mai 2021

Décès

L'un des acteurs clef du département s'en est allé, Thibaut Leduc est décèdé, le gérant de la station de ski de l'Ermitage Frère Joseph aurait mis fin à ces jours, c'est ce que révèle les premiers éléments d'une enquète confiée aux gendarmes de Remiremont par le parquet d'Epinal. Thibaut Leduc, un chef d'entreprise qui avait engagé un projet d'envergure, la reconversion de la station de ski de Ventron en un lieu touristique "quatre saisons" haut de gamme.

Nouvelle identité

Avec le dépôt de bilan de la tête de pont du groupement des télévisions locales vià, dès ce 17 mai, viaVosges, reprend sa vie en main et change de nom pour devenir Vosges TV, mais le contenu des programmes reste inchangé.

Départementales : mode d'emploi

Les élections départementales auront lieu les 20 et 27 juin, mais la campagne débute timidement et ce scrutin semble peu mobiliser les électeurs. Alors une piqûre de rappel s'impose, un peu d'histoire sur l'institution, pour qui et pour quoi vote t-on, quels sont les enjeux des départementales ? Reportage.

En réseau

L'histoire continue pour les médiathèques du Val de Vôge. Après avoir été l'un des premiers territoires à créer un réseau de bibliothèques il y a plus de 20 ans, les six établissements concernés s'implantent aujourd'hui entièrement dans le grand réseau de la Communauté d'agglomération d'Épinal. Permis grâce à la généralisation de l'utilisation du logiciel Syracuse sur l'ensemble des 13 sites, désormais les usagers du secteur du Val de Vôge pourront emprunter, réserver, rendre, et même se faire livrer à la médiathèque la plus proche le document de leur choix parmi les dizaines de milliers existants.

Transourche

Accompagner 36 jeunes brebis en transhumance, voilà une idée de sortie dominicale originale. À Monthureux-sur-Saône, dans l'Ouest Vosgien, l'association Droiteval Ourche Patrimoine organisait pour la deuxième fois la "transourche", réunissant 80 personnes venues mener le troupeau d'une éleveuse monthurolaise jusqu'aux prairies où elles vont paître pendant six mois.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire