Journal de jeudi 24 novembre 2022

Publié le Jeudi 24 Novembre 2022

Saturation

Les ambulanciers lancent un cri d’alerte auprès du gouvernement. En cause, leurs difficultés de recrutement et la tarification trop faible de leurs actes au vue de l'inflation. Exemple chez Alliance ambulance à Saint-Dié-des-Vosges où les 52 salariés effectuent 170 à 220 missions par jour et dont la société aurait besoin de 5 à 6 employés supplémentaires.

Le bus pour l'emploi

Nouvelle étape à Jeanménil et 2ème édition pour le Bus pour l'Emploi. Un dispositif mis en place gratuitement et conjointement par la Communauté de communes de la région de Rambervillers et l’association Face Vosges pour permettre à des demandeurs d'emploi qui font face à des difficultés de mobilité de rencontrer malgré tout des recruteurs.

En bref

- Une 26 ème station d’enregistrement des cartes d’identité et passeports a ouvert à la mairie de Xertigny. Les délais de délivrance de ces documents passent de 65 jours en avril, à moins de 20 jours depuis septembre.
- Le domaine du soin à domicile a du mal à recruter. Des job-datings étaient organisés ce mardi au SSIAD d’Epinal par l’union territoriale mutualiste de Lorraine.
- Une présidence bicéphale pour la 30ème édition du festival international du film fantastique de Gérardmer. Michel Hazanavicius et Bérénice Béjo dirigeront ensemble le jury longs métrages.
- Quentin Ratieuville était l'invité du 4e festival humour et handicap organisé par l'APF France Handicap vendredi dernier. Un spectacle qui a réuni artistes valides ou porteurs de handicap sur la scène de la Louvière à Epinal afin de lutter contre les préjugés.

Contact !

Pour lancer la saison, le Roller Derby Coeur des Vosges, le club féminin vosgien de roller derby organisait dimanche au gymnase club de Béchamp à Remiremont un "derby Moustache"...pour le fun dans ce sport où le look joue un rôle important. Découverte et présentation de ce sport pratiqué majoritairement par des femmes.

Trajectoire vers l'infini

Répétition sur la scène de l’espace Georges Sadoul à Saint-Dié-des-Vosges, avant la représentation de vendredi soir. Le solo de Leonardo Ferreira, jeune acrobate-danseur annonce déjà une performance mais aussi une création "Fréquencia" soutenue par la communauté d'agglomération de Saint-Dié dans le cadre d'une résidence artistique. Les arts circassiens y mènent la danse, pour un voyage métaphysique, un questionnement sur l'au-delà.

Laissez nous un commentaire

Aucun commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire